Une liste de 130 noms publiée dans l'affaire Dassault

le
15
LES MAGISTRATS DISPOSENT D'UNE LISTE DE 130 NOMS DANS L'AFFAIRE DASSAULT
LES MAGISTRATS DISPOSENT D'UNE LISTE DE 130 NOMS DANS L'AFFAIRE DASSAULT

PARIS (Reuters) - Les magistrats qui enquêtent sur des achats présumés de voix lors de plusieurs scrutins municipaux disposent d'une liste, découverte chez le sénateur UMP Serge Dassault, comportant les noms d'environ 130 personnes qui auraient bénéficié d'avantages divers de la part de l'industriel, affirme mercredi Libération.

Selon l'avocat de l'avionneur, Me Pierre Haïk, cette liste n'est en rien liée à des achats de votes, comme l'écrit le quotidien. Il annonce le dépôt d'une plainte pour atteinte à la présomption d'innocence.

"La liste en cause ne fait que confirmer le soutien apporté par M. Serge Dassault, sur ses fonds propres, à la réalisation de certains projets personnels et professionnels concrets", écrit-il dans un communiqué.

"Ces aides financières ont toujours été déconnectées de quelque élection que ce soit, et accordées sans aucune contrepartie", ajoute-t-il, affirmant que son client l'a démontré lors de sa récente garde à vue.

Dans le cadre d'une instruction ouverte pour achat de votes, corruption, blanchiment et abus de biens sociaux, les magistrats s'intéressent aux élections municipales organisées en 2008, 2009 et 2010 à Corbeil-Essonnes, remportées par Serge Dassault, puis par son bras droit, Jean-Pierre Bechter.

Serge Dassault, qui a été maire de cette ville de 1995 à 2009, a été entendu la semaine dernière dans le cadre de cette affaire par la police à Nanterre (Hauts-de-Seine) après la levée de son immunité parlementaire. Il devrait être convoqué ultérieurement par les juges chargés du dossier.

"UN LISTING D'ÉLECTEURS"

Serge Dassault, actionnaire du groupe d'aviation du même nom, nie les achats de voix. Il avait lui-même demandé la levée de son immunité parlementaire, finalement votée par le Sénat le 12 février dernier, afin de démontrer "sa totale innocence".

Jean-Pierre Bechter a réfuté mercredi que cette liste corresponde à des achats de vote. "Les gens cités n'ont pas le droit de vote", a-t-il dit sur BFMTV, dénonçant une manoeuvre électorale à l'approche du scrutin municipal de mars prochain.

Selon Libération, les magistrats "disposent pourtant d'une preuve décisive" de l'implication du sénateur UMP sous la forme d'un listing d'électeurs récompensés.

Elle a été saisie le 25 juin dernier, lors d'une perquisition à la résidence Serge Dassault à Corbeil-Essonnes.

"Les policiers de la Division nationale d'investigations financières et fiscales (DNIFF) ont mis la main sur quatre versions d'un listing d'électeurs, comportant environ 130 noms", affirme le quotidien. Les listings sont datés de décembre 2009 et janvier 2010, précise le journal.

"Ces documents, auxquels Libération a eu accès, détaillent, au centime d?euro près, les faveurs dont ont bénéficié ces habitants de Corbeil (dons d?argent, travail, formations, etc.), très probablement dans le cadre de l?élection municipale de septembre-octobre 2009", indique Libération.

(Danielle Rouquié et Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le mercredi 26 fév 2014 à 19:13

    On veut connaitre le nom de ces magistrats.

  • rodde12 le mercredi 26 fév 2014 à 19:11

    Le scandale ce n'est pas cette liste. C'est que des gens payés avec nos impôts passent leur temps à s'occuper de ça. Après ils n'ont plus d'encre dans leur fax pour faire au dernier moment la demande de renouvellement et on remet un criminel dans la rue.

  • M4958114 le mercredi 26 fév 2014 à 19:06

    et oui qui sème le vent récolte la tempête n'est il pas a la tête du figaro ?

  • jfvl le mercredi 26 fév 2014 à 18:53

    La médiocrité des journalistes est sans limite...

  • jfvl le mercredi 26 fév 2014 à 18:51

    La mesquinerie et le déchainement des petits pour faire choir un Monsieur qui a donné au lieu de prendre comme la plus part de ses détracteurs. Dans quelle commune des administrés en difficulté ne font pas appel à l'aide du 1er magistrat pour les secourir ?

  • tacleur le mercredi 26 fév 2014 à 18:43

    donner 100 € à des pauvres, c'est bien....mais alors pourquoi garder une liste de ces miséreux ..??? Acheter la misère et la précarité des plus faibles pour arriver à un pouvoir quelconque c'est franchement écoeurant, plus ils en ont et plus ils en veulent..!!!

  • dsta le mercredi 26 fév 2014 à 18:02

    Tiens , et çà ne sort que maintenant, la gau.chiasse n'a vraiment que ce type d'opposition a proposer ? Bande de veaux et si tant est que ceci soit avéré, montrez nous comment on se fait élire avec 136 noms, dont on ne sait même pas ce qu'ils vont réellement faire dans l'isoloir ! Vous n'arrivez pas à la cheville de cet HOMME !

  • neutro le mercredi 26 fév 2014 à 17:56

    Et le secret de l´instruction...?Un certain nombre de personnalités de gauche (politiques et médias) m´ont l´air bien affairés dans cette histoire...

  • r.lebleu le mercredi 26 fév 2014 à 17:08

    dassault on le traine dans la boue parce qu'il a donné de l'argent à des gens qui en avait besoins, des gens modestes, alors que d'autres ne sont même pas inquiété pour avoir volé bien plus dans la caisse de la mairie pour leur compte perso

  • Cosmos10 le mercredi 26 fév 2014 à 16:48

    C est vraiment prendre les gens pour des c... que de tenter de faire croire que ce vieux Monsieur, dont la famille a tant fait pour la France, aurait "acheté" avec 130 voix une mairie!! Arrêtez sa pardon