Une licence bancaire au MES contraire aux traités, selon Draghi

le
10
POUR MARIO DRAGHI, UNE LICENCE BANCAIRE AU MES SERAIT CONTRAIRE AUX TRAITÉS
POUR MARIO DRAGHI, UNE LICENCE BANCAIRE AU MES SERAIT CONTRAIRE AUX TRAITÉS

FRANCFORT (Reuters) - L'octroi d'une licence bancaire au Mécanisme européen de stabilité (MES), qui lui permettrait de participer aux opérations de financement de la Banque centrale européenne, serait contraire aux traités européens, a déclaré jeudi le président de la BCE Mario Draghi.

"Nous avons un avis juridique selon lequel le MES n'est pas une contrepartie adéquate", a déclaré Mario Draghi lors de sa conférence de presse mensuelle.

Lors de son conseil des gouverneurs, la BCE a décidé de maintenir inchangés ses taux d'intérêt mais d'instaurer un mécanisme de rachat d'obligations pour stabiliser les coûts d'emprunt des pays en difficulté.

L'Italie et la France prônent l'octroi d'une licence bancaire au MES afin d'accroître sa puissance financière et lui permettre d'intervenir si nécessaire sur les marchés obligataires de façon convaincante, mais un avis juridique rendu par la BCE en mars 2011 a exclu une telle mesure.

Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, a néanmoins récemment déclaré que plusieurs arguments plaidaient en faveur d'une telle initiative.

Eva Kuehnen, Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fmaury13 le jeudi 2 aout 2012 à 17:07

    surpris d'une telle decision cela signifie que les allemands n'ont pas encore craqué;; avec le mois d'aout qui s'annonce et les taux des etats esp et italien qui va exploser;; on en reparlera debut septembre ;;; mais je pense que les choses auront pris une autre tournure

  • M1598359 le jeudi 2 aout 2012 à 16:46

    l'europe dans toute sa splendeur.

  • SeanO le jeudi 2 aout 2012 à 16:43

    Encore heureux!Il ne manquerait plus que ça,qu'il crée de la monnaie pour continuer à financer leurs clientèles.La monnaie appartient aux peuples(!)pas aux politichiens,le prix pour cette politique serait une inévitable hausse des prix(baisse des salaires,des revenus de l'épargne,hausse des prix,encore plus fort que la déflation Laval!).

  • phi.hour le jeudi 2 aout 2012 à 16:31

    toujours les LENTEURS DE L'ADMINISTRATION "EUROPEENNE" comme "NATIONALE", il faut des MOIS pour prendre une DECISIONon est aussi rapide qu' 19 ème siècle malgré les ORDIS

  • phi.hour le jeudi 2 aout 2012 à 16:28

    il faut remettre en cause le traité qui ne permet pas à la BCE d'agir comme la FED , les européens seraient ils stupides en s' auto pénalisant.m les chefs d'états réagissez VITE

  • pdidie12 le jeudi 2 aout 2012 à 16:08

    incroyable le chomage et la precarite augmente pour une regle edite par les politique et non par dieu qu'il suffit de modifier par un autre decret un point c'est tout et le MES aura sa licence banquaire ;;; pensez aux citoyens m erde!

  • abacchia le jeudi 2 aout 2012 à 15:59

    C'est bien le problème depuis plusieurs années : Tout le monde parle, y va de sa petite déclaration et tout est contradictoire !!! Comment l'Europe pourrait-elle attirer la confiance des investisseurs mondiaux, on se le demande !

  • 1REK1 le jeudi 2 aout 2012 à 15:58

    ça ressemble à un programme informatique infecté par un virus ( la finance mondiale qui a pris les commandes) que les programmeurs ne savent pas éradiquer !!!

  • am013 le jeudi 2 aout 2012 à 15:58

    Quelle bande d'incapables !!!

  • ddt15 le jeudi 2 aout 2012 à 15:56

    et le MES pourrait meme etre contraire a la constitution allemande

Partenaires Taux