Une Légion d'honneur marquée par les attentats de janvier et l'attaque du Thalys

le
0
La promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur distingue 20 personnes impliquées dans les attentats de janvier et l'attaque du Thalys, dont 15 à titre posthume.
La promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur distingue 20 personnes impliquées dans les attentats de janvier et l'attaque du Thalys, dont 15 à titre posthume.

La promotion du 1er janvier, la dernière des trois promotions civiles de 2015, distingue 20 personnes impliquées dans ces attaques, dont 15 à titre posthume.

La traditionnelle promotion du 1er janvier de la Légion d’honneur, publiée dans le Journal Officiel, honnore plusieurs victimes des attentats de janvier et des « héros » de l’attaque déjouée dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris, fin août. Sur les vingt distingués, quinze le sont à titre posthume.

Les victimes de « Charlie » Parmi les personnes nommées « chevalier » figurent les dessinateurs Charb, Cabu, Honoré et Tignous, la chroniqueuse Elsa Cayat et le correcteur de presse Mustapha Ourrad, tués par les frères Kouachi le 7 janvier dans les locaux de Charlie Hebdo.

Le dessinateur Georges Wolinski et le chroniqueur Bernard Maris, qui ont aussi trouvé la mort dans l’attentat contre la rédaction de l’hebdomadaire satirique, avaient déjà été distingués − au même grade −, le premier en 2005, le second en 2014.

Le journaliste Michel Renaud, qui avait été invité au siège de Charlie Hebdo et décoré le 24 juillet, ainsi que l’agent de maintenance Frédéric Boisseau, abattu dans l’immeuble du journal et décoré le 20 janvier, reçoivent la même distinction.

Les victimes de l’Hyper Cacher La promotion du 1er janvier régularise par ailleurs les nominations de « chevalier » faites par anticipation pour les quatre otages du supermarché Hyper Cacher, tués le 9 janvier par Amedy Coulibaly : Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab et François Michel Saada.

Les policiers tués lors des attentats de janvier Les lieutenants Franck Brinsolaro et Ahmet Merabet, tués le 7 janvier...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant