Une journée au Golden Foot Award

le
0
Une journée au Golden Foot Award
Une journée au Golden Foot Award

Créé en 2003, le "Golden Foot Award" récompense chaque année un footballeur de plus de 28 ans, lors d'une cérémonie de gala organisée à Monaco. Lundi dernier, plusieurs vieilles gloires s'y sont donné rendez-vous, de David Trezeguet à Gheorge Hagi, en passant par Rinat Dasaev et Daniel Passarella. Football champagne et petits fours.

À Monaco, conduire un bus est un métier délicat. Lancé sur les routes en lacet de la Principauté, il convient d'esquiver les bimbos peroxydées qui traversent hors des clous, lunettes de soleil sur le nez, aveuglément guidées par leurs caniches. Sur la route, il faut ensuite piler net derrière un mec en costard, flanqué au milieu du passage, qui exige qu'on déplace les barrières qui l'empêchent de garer sa Porsche Carrera. Dans cette jungle urbaine aussi belle que sauvage, l'imposante silhouette du Grimaldi Forum se dessine enfin, au détour d'un virage. En ce lundi d'octobre, les meilleurs footballeurs de la planète s'y sont donné rendez-vous pour le Golden Foot Award, un prix international créé en 2003 par Antonio Caliendo, un agent très connu dans le milieu.

Le Golden Foot quoi ? Bonne question. De ce côté des Alpes, personne ne connaît vraiment. "C'est un prix très différent du Ballon d'or, cela n'a rien à voir ", entame tout sourire l'ancien agent de David Trezeguet, entre deux petits fours pas mal fichus : " C'est un trophée qui ne juge pas les performances sur l'année civile, mais sur l'ensemble de la carrière. Il ne concerne que les joueurs de plus de 28 ans en activité, à qui le public souhaite rendre hommage pour leur longévité au plus haut niveau." Bien moulé dans son costume, Mamadou Bakayoko, le directeur France de la compétition, prend le relais du boss : "Inutile de vous dire pourquoi ça fait rêver (rires). Monaco, on le sait tous, c'est une ville qui se veut plutôt accueillante. C'est un événement qui se veut très glamour, très chic, tout en maintenant le côté sportif qui est primordial à nos yeux. "

"Même la reine d'Angleterre ne pourrait pas refuser "


Ces dernières années, la liste des lauréats est plutôt prestigieuse : Baggio, Nedvěd, Ronaldo, Ronaldinho, Totti, Giggs, Drogba, Ibrahimović et Iniesta se sont récemment succédé au palmarès, où chaque joueur ne peut gagner qu'une fois, une autre différence notable avec le prix fondé par France Football. Le fonctionnement du vote est assez simple : chaque mois de janvier, un jury de journalistes dresse une liste de trente candidats potentiels, bientôt ramenés à dix suite à un sondage en ligne. Après un second vote du public, sur le site officiel, le nom du gagnant est à chaque fois dévoilé en octobre. "J'aimerais pouvoir vous l'annoncer en…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant