Une journaliste turque confond messages de putschistes et codes de GTA

le
0
Le message conspiratif est en réalité une astuce pour GTA.
Le message conspiratif est en réalité une astuce pour GTA.

Il n'y a pas de petite menace. La journaliste Ozlem Aktay, de la chaîne de télévision pro-Erdogan ATV, s'est livrée à une investigation en direct, dans les poubelles d'un immeuble de militaires putschistes. Pensant découvrir le pot aux roses, la jeune femme se saisit d'un mystérieux carnet qu'elle feuillette devant la caméra et lit à voix haute : « armes », « hélicoptère », « armure », « codes », ça ressemble à beaucoup de choses qui peuvent être utilisées dans un coup d'État. Cela ne fait aucun doute pour la journaliste : il s'agit d'une preuve manifeste de conspiration contre le régime. Seul problème : quand le caméraman zoome sur ces notes étranges, on s'aperçoit qu'il est écrit « GTA IV ». Ce sont même les seuls mots compréhensibles pour celui qui ne lit pas le turc.

Ces écrits prétendument conspiratifs se sont donc avérés beaucoup plus triviaux, puisqu'il s'agissait en réalité d'astuces pour tricher et obtenir des armes et des hélicoptères dans le célèbre jeu vidéo GTA IV. Visiblement, Ozlem Aktay ne connaissait pas l'existence de ce jeu, ce qui lui a valu cette bévue, raillée par la presse internationale et le Huffington Post. Pour sa défense, la journaliste explique : «L'organisation échangeait des messages dans un jeu de guerre. Nous avons découvert les codes de ce jeu dans des carnets jetés à la poubelle. [...] Nous avons cherché dans d'autres carnets, car nous pensions...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant