Une journaliste somalienne assassinée à Mogadiscio - police

le
0
    MOGADISCIO, 5 juin (Reuters) - Des individus armés 
soupçonnés d'appartenir au groupe islamiste des Chabaab ont tué 
par balles une journaliste de la radio nationale, dimanche dans 
la capitale Mogadiscio, a rapporté la police. 
    Sagal Salad travaillait pour Radio-Mogadiscio, a précisé un 
officier de police, le commandant Nur Ali. 
    "Trois hommes armés de pistolets l'ont abattue. Nous avons 
entendu des tirs et nous nous sommes précipités sur les lieux, 
mais les individus avaient déjà pris la fuite", a-t-il dit à 
Reuters. 
    "Elle a été évacuée vers un hôpital mais est décédée en 
cours de transport. Ils l'ont tuée près d'un campus 
universitaire où elle avait fait des études. Nous pensons que 
les Chabaab sont responsables de son assassinat", a-t-il dit. 
    L'organisation Al Chabaab n'a pour l'instant pas fait de 
déclaration. 
    A la fin de l'an dernier, une autre journaliste travaillant 
pour Radio-Mogadiscio avait été tuée dans l'explosion d'une 
voiture piégée. Deux hommes reconnus coupables de sa mort ont 
été exécutés en avril. 
    Egalement en avril, un homme travaillant pour les Chabaab a 
été fusillé pour avoir ordonné la mort de six journalistes. 
    La Somalie figurait en 2015 au 172e rang des 180 pays passés 
en revue par Reporters sans frontières dans son classement 
mondial de la liberté de la presse. 
 
 (Abdi Sheikh; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant