Une jeune policière mexicaine fuit aux USA

le
0
À 20 ans, Marisol Valles avait accepté de veiller à la sécurité de la petite ville de Praxidis.

Elle avait 20 ans, venait d'être maman et était la plus jeune chef de la police du Mexique. En octobre 2010, Marisol Valles devenait une célébrité mondiale pour être la seule à avoir accepté de diriger la police municipale de la petite ville de Praxidis, au nord du pays, frappée de plein fouet par la guerre des cartels de la drogue. Les médias mexicains viennent de révéler qu'elle a traversé la frontière pour demander l'asile politique aux États-Unis. Marisol Valles aurait reçu «des menaces de mort de la part d'un groupe criminel qui voulait la forcer à travailler avec eux». Son départ s'est déroulé dans la plus grande discrétion. Le secrétaire de la municipalité, Andrés Arreola, n'était pas au courant et a nié, dans un premier temps, sa fuite. «Nous ne savons pas pourquoi elle n'est pas venue travailler, et jusqu'à présent elle ne nous a pas informés des motifs de son absence.» Marisol Valles aurait déposé quelques jours de congé pour aller faire so

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant