Une jeune Pakistanaise favorite du Nobel de la paix

le
1
MALALA YOUSAFZAI FAVORITE POUR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX
MALALA YOUSAFZAI FAVORITE POUR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX

par Alistair Scrutton

STOCKHOLM (Reuters) - La saison des prix Nobel 2013 s'ouvre lundi avec l'attribution de celui de médecine, mais tous les regards sont déjà tournés vers une adolescente pakistanaise qui pourrait se voir décerner le prix hautement symbolique de la paix en récompense de son engagement en faveur des jeunes filles dans son pays.

Malala Yousafzai, 16 ans, a été blessée à la tête l'an dernier par un coup de feu tiré par des taliban mécontents de la campagne qu'elle menait pour que les jeunes Pakistanaises bénéficient d'une éducation.

L'adolescente a prononcé en juillet un discours devant les Nations unies promettant de ne jamais se soumettre aux "terroristes" qui pensent pouvoir la réduire au silence.

"Malala Yousafzai est la favorite", a indiqué Kristian Berg Harpviken, directeur de l'institut PRIO basé à Oslo et spécialisé dans les études sur la paix.

"L'Union européenne a obtenu le prix l'année dernière. Cette attribution a été mal comprise et a suscité des interrogations de fond dans de nombreux foyers", a-t-il ajouté.

Le principal obstacle à la distinction de Yousafzai est l'âge de la jeune femme. Certains spécialistes redoutent que le poids de cette récompense soit trop lourd à porter pour cette adolescente qui réside à Birmingham, en Angleterre, et demeure sous la menace des taliban.

Le plus jeune récipiendaire du prix Nobel de la paix est la militante yéménite de défense des droits de l'homme Tawakkol Karman honorée conjointement avec deux Libériennes Ellen Johnson Sirleaf et Leymah Gbowee en 2011. Karman avait alors 32 ans.

La distinction sera décernée vendredi à Oslo tandis que les autres prix sont annoncés à Stockholm.

LA PHYSIQUE POUR LE BOSON DE HIGGS ?

Le prix Nobel de littérature pourrait, lui, revenir à l'auteur japonais Haruki Murakami dont la popularité dans son pays a gagné l'étranger notamment avec son dernier roman 1Q84 qui s'est vendu à un million d'exemplaires le premier mois de sa commercialisation en 2009.

Son univers littéraire oscille entre le surréalisme et le trivial avec des personnages retranchés du monde, soit de manière métaphorique en raison de leur solitude ou d'une maladie mentale, soit de manière physique car ils vivent dans une réalité parallèle.

Le comité Nobel n'a pas encore établi la date de la remise de ce prix qui comme ceux de médecine, de physique, de chimie et d'économie est décerné à Stockholm.

Les 18 membres de l'Académie suédoise ne peuvent débattre de l'attribution d'un prix qu'à l'intérieur des bâtiments de l'institution et le contenu de leurs discussions n'est rendu public qu'un demi-siècle plus tard.

Il est extrêmement rare que le nom d'un vainqueur soit l'objet d'une indiscrétion. Le seul cas marquant a été l'annonce par le quotidien suédois Svenska Dagbladet du prix de médecine attribué à Robert Edwards, pionnier de la fécondation in vitro en 2010.

Les noms les plus fréquemment cités pour le prix de physique sont ceux du Britannique Peter Higgs et du Belge François Englert pour leurs recherches sur le boson de Higgs dont l'existence a été confirmée en mars dernier. Cette particule explique pourquoi les particules fondamentales ont une masse.

Le prix d'économie pourrait revenir à Sam Peltzman et Richard Posner de l'université de Chicago pour leurs travaux sur la théorie de la régulation.

Dans le champ de la médecine, les Britanniques Adrian Bird et Howard Cedar et l'Israélien Aharon Razin pourraient être récompensés pour les recherches sur le fonctionnement des gènes.

Enfin, le prix de chimie pourrait aller aux Américains M.G. Finn, Valery Fokin et Barry Sharpless pour leurs travaux sur la production rapide de matières fiables par la synthèse de molécules possédant des fonctionnalités différentes.

Le montant des célèbres prix créés par le magnat Alfred Nobel a été réduit de 20% l'an passé à huit millions de couronnes suédoises (1,2 million de dollars).

Calendrier des prix Nobel 2013:

Lundi 7 octobre: prix Nobel de médecine (11h30 au plus tôt)

Mardi 8 octobre: prix Nobel de physique (11h45 au plus tôt)

Mercredi 9 octobre: prix Nobel de chimie (11h45 au plus tôt)

Vendredi 11 octobre: prix Nobel de la paix (11h00 au plus tôt à Oslo)

Lundi 14 octobre: prix Nobel d'économie (13h00 au plus tôt)

La date du prix Nobel de littérature n'a pas encore été fixée.

Pierre Sérisier pour le service français, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8412500 le lundi 7 oct 2013 à 08:17

    d'accord pour la jeune Pakistanaise elle a eu du courage face aux terroriste (voyous)