Une intervention en Syrie n'est plus taboue

le
0
Un rapport endossé par l'opposition détaille les conditions d'une frappe aérienne.

Le Conseil national syrien, principal mouvement de l'opposition, serait-il désormais favorable à une intervention militaire occidentale? Le mouvement publie sur son tout nouveau site, syriancouncil.org, un rapport intitulé Une zone de sécurité pour la Syrie. La création d'une «zone tampon» est revendiquée par le CNS depuis son congrès de Tunis en décembre dernier.

Mais le texte va beaucoup plus loin en décrivant la conséquence inévitable, selon les auteurs, de la libération d'une partie du territoire syrien. Elle supposera d'abord une «campagne de frappes aériennes préventives» contre le système de défense aérienne syrien, afin de permettre aux aviations occidentales de protéger la zone libérée. «Les frappes pourraient être réalisées par des avions français, britanniques et turcs, avec le soutien aérien des Émirats arabes unis, du Qatar et de la Jordanie»

La ressemblance avec l'intervention en Libye est revendiquée par le texte, rédigé par le politolog

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant