Une insurrection syrienne plus conservatrice qu'extrémiste

le
0
DÉCRYPTAGE - Le soulèvement contre le régime reste avant tout celui de la Syrie musulmane sunnite, pieuse, conservatrice et majoritaire, qui se dresse non seulement contre une dictature sanglante, mais aussi contre un clan familial, celui des el-Assad.

De notre envoyé spécial à Alep Les révolutionnaires syriens partent à l'attaque des chars de Bachar el-Assad en criant «Allah Akbar!»,«Allah est grand!». Le même cri leur sert à saluer leurs morts, à célébrer leurs vic­toires et à rallier leurs troupes. Leurs véhicules sont décorés de drapeaux arborant la Chahada, la profession de foi des musulmans.

Les insurgés syriens sont dans leur immense majorité des musulmans sunnites. Ils assurent qu'il y a dans leurs rangs des chrétiens, et même des alaouites. C'est peut-être vrai, mais on n'en voit pas beaucoup.

Le soulèvement contre le régime de Bachar el-Assad reste avant tout celui de la Syrie musulmane sunnite, pieuse, conservatrice et majoritaire, qui se dresse non seulement contre une dictature particulièrement sanglante, mais aussi contre un clan familial, celui des el-Assad, appartenant à une minorité religieuse schismatique et méprisée: les alaouites.

La défense de l'islam constitue une puissante motivatio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant