Une institutrice jugée après la mort d'un élève puni

le
0
Le tribunal correctionnel de Tarascon examine la responsabilité d'une enseignante de primaire, dont un élève de 11 ans s'était pendu accidentellement alors qu'il avait été exclu de la classe.

Le tribunal correctionnel de Tarascon juge une affaire peu ordinaire. Mardi, le procès d'Agnès Maulard-Lelong, l'institutrice de Khoren Grimaldi, a tenté d'apporter des éclaircissements sur la mort accidentelle du jeune garçon.

Le 26 mai 2011, à 9 heures, cette institutrice de CM2 à l'école Anne-Frank d'Arles, avait exclu et envoyé dans le couloir Khoren, 11 ans, qui refusait de faire son travail. Trois-quarts d'heure plus tard, l'enfant était retrouvé inconscient, pendu par son T-shirt à un portemanteau du couloir. En arrêt cardio-respiratoire, l'élève n'avait pu être réanimé malgré un massage cardiaque pratiqué par les enseignants. Il était décédé quatre jours plus tard à l'hôpital de la Timone à Marseille. Agnès Maulard-Lelong, 42 ans, est poursuivie pour «manqu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant