Une institutrice à la retraite reconvertie en... "mère maquerelle"

le
1
Une enseignante à la retraite a été mise en examen pour proxénétisme aggravé à Mulhouse. (photo d'illustration)
Une enseignante à la retraite a été mise en examen pour proxénétisme aggravé à Mulhouse. (photo d'illustration)

Surprenante reconversion pour une enseignante à la retraite. Une femme de 73 ans a été mise en examen vendredi pour « proxénétisme aggravé », a annoncé le procureur de Mulhouse. France Bleu Alsace révèle que l'enseignante retraitée dirigeait trois établissements de nuit dans le centre-ville de la sous-préfecture du Haut-Rhin. Dans « Le Marquis », « Le Diam's » et « L'impérial », l'ex-fonctionnaire de l'Éducation nationale, rebaptisée « Madame N. » pour ses nouvelles activités, dirigeait une dizaine de prostituées qui passaient régulièrement d'un bar à l'autre.

Neuf personnes interpellées

Cinq mois d'enquête ont permis à la préfecture du Haut-Rhin de démanteler ce réseau de proxénétisme alsacien. Neuf personnes ont ainsi été interpellées dans la nuit du 17 au 18 octobre. Trois d'entre elles, dont l'ex-enseignante, ont été mises en examen. Un arrêté de fermeture administrative de six mois a également été pris à l'encontre des trois établissements. Plusieurs dizaines de milliers d'euros d'argent liquide ont également été saisis, selon

L'Alsace.

Le procureur de la République de Mulhouse, Dominique Alzéari, a expliqué à France Bleu Alsace qu'il s'agissait d'une « organisation structurée » et que « Madame N. tenait un rôle décisif » dans ce réseau. En France, le proxénétisme est considéré comme aggravé dès lors...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gustav10 il y a un mois

    La police devrait aller chercher dans son passé d'instit: Il y aura peut-être des choses amusantes .