Une inflation trop basse entame la crédibilité de la BCE-Draghi

le
2
    FRANCFORT, 25 janvier (Reuters) - Un inflation excessivement 
basse au sein de la zone euro entame la crédibilité de la Banque 
centrale européenne, a déclaré lundi son président, tout en 
assurant que l'institution mènerait à bien son mandat. 
    "Remplir nos objectifs est une question de crédibilité", a 
dit Mario Draghi, qui a défendu la politique d'assouplissement 
monétaire mise en oeuvre par la BCE. 
    "Si une banque centrale se fixe un objectif, elle ne peut 
pas simplement déplacer les buts quand elle les manque", a-t-il 
ajouté. "La confiance repose sur la capacité de chacun à mener à 
bien son mandat. Et c'est ce que la BCE fera, comme le Traité le 
lui réclame."     
    Le président de la BCE a dit la semaine dernière que 
l'institution avait de nombreux instruments à sa disposition 
pour stimuler l'inflation et qu'elle était à la fois disposée et 
déterminée à agir pour remplir son mandat de maintenir la hausse 
des prix à un niveau proche mais inférieur à 2% l'an. 
  
     
 
 (Balazs Koranyi; Patrick Vignal pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.tavern il y a 11 mois

    Une austérité imbécile parfois trop grande entame la crédibilité de gouvernements UE. La BCE doit donner du pouvoir d'achat QE en priorité aux citoyens UE qui vivent en dessous de la médiane des revenus ( 1 750€/mois en France ou bien un Français sur 2 doit vivre et/ou survivre avec moins de 1 750€/mois)

  • j.tavern il y a 11 mois

    Une austérité imbécile parfois trop grande entame la crédibilité de gouvernements UE. La BCE doit donner du pouvoir d'achat QE en priorité aux citoyens UE qui vivent en dessous de la médiane des revenus (