Une incursion en territoire syrien serait illégale, dit Moscou

le
1
    MOSCOU, 18 février (Reuters) - Toute incursion d'une 
puissance étrangère en territoire syrien serait illégale, a fait 
savoir jeudi le ministère russe des Affaires étrangères à 
l'attention manifeste de la Turquie. 
    La Turquie, opposée au gouvernement syrien de Bachar al 
Assad et inquiète de l'avancée des combattants kurdes à 
l'intérieur de la Syrie, a dû démentir cette semaine des 
informations de presse selon lesquelles elle avait déjà envoyé 
des troupes de l'autre côté de la frontière. 
    Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a 
également déclaré à Reuters cette semaine que son pays, l'Arabie 
saoudite et certaines puissances européennes étaient favorables 
à des troupes au sol en Syrie, bien qu'aucun plan sérieux n'ait 
été débattu. 
    Interrogée sur les implications d'une incursion au sol en 
Syrie, la porte-parole du ministère russe des Affaires 
étrangères Maria Zakharova a déclaré aux journalistes : "Nous 
considérons le territoire syrien comme le territoire d'un Etat 
souverain. Toute incursion dans le territoire d'un Etat 
souverain est illégale." 
    Les relations de la Russie avec la Turquie ont touché le 
fond en novembre quand l'aviation turque a descendu un 
bombardier russe près de la frontière entre la Turquie et la 
Russie. Le président russe Vladimir Poutine avait parlé à 
l'époque d'un "coup de poignard ignoble dans le dos".   
 
 (Dmitri Soloviov; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 10 mois

    gare aux s400