Une histoire sans Kums ni tête

le
0
Une histoire sans Kums ni tête
Une histoire sans Kums ni tête

De loser à buteur à loser volé, Sven Kums a passé un huitième de finale aller de Ligue des Champions sans véritable cohérence. Retour sur ce moment digne d'un dimanche en district.

Il n'en a pas la technique, ni l'aura. Mais il en a bien l'apparence. Sven Kums, maillot manches longues un peu larges, bouc bien taillé, ressemble parfois à un joueur amateur. Mais quand son équipe est menée 3-0 face à Draxler et ses copains verts, à dix minutes du terme, le meilleur joueur du championnat belge 2015 refait surface et délivre les siens. Un débordement côté gauche, un crochet intérieur et une frappe enroulée à rebonds que Casteels aurait certainement pu sortir. Et une dynamique de dernière minute que seul le capitaine belge pouvais insuffler. Score final : 3-2. Bref, grâce à leur "Iniesta local", selon ceux qui ont croisé sa route, la Gantoise a encore le droit d'y rêver.

Les Loups n'avalent pas les Buffalos

Le vol du Gent-Express


Sven pensait donc rentrer aux vestiaires sur un tapis rouge. Mais non. En regagnant les entrailles de la Ghelamco Arena, il s'aperçoit que son sac de sport n'est plus là. L'alerte est lancée en interne. Et du côté du personnel du stade, c'est la panique. Tous les gens ayant accès à l'intérieur de l'enceinte sont censés avoir une autorisation. Première conclusion : il s'agit donc soit d'un vol de la part de l'une d'entre elles, soit d'une intrusion. Autant dire que l'intendant du stade est complètement paumé. Et après avoir remué ciel et terre pour trouver ce fameux sac de partout, il jette finalement l'éponge. Le sac n'est plus là. Sven Kums se décide finalement à rentrer chez lui.

La mauvaise soirée de Sven Kums
Mais comment peut-on encore se faire voler son sac de sport en professionnel ? Lors d'un huitième de finale de Ligue des Champions qui plus est ? C'est tout bonnement impossible. Du coup, après une nuit de sommeil et de conseil, Sven utilise finalement le dernier recours possible : Twitter. Quitte à mettre en danger la réputation du club : "Double déception hier. Après la défaite, je me suis aperçu que mon sac de foot avec toutes mes affaires avait été volé."

Dubbele…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant