Une hirondelle ne fait pas (encore) le printemps sur les marchés

le , mis à jour le
2
Malgré un mois de mars plutôt positifs en termes d'annonces, tous les risques n'ont pas disparu. (© mau.photo / Grassin / Laporte)
Malgré un mois de mars plutôt positifs en termes d'annonces, tous les risques n'ont pas disparu. (© mau.photo / Grassin / Laporte)

Le mois de mars a été marqué par les décisions audacieuses et les discours des deux banques centrales européenne et américaine, par un rebond de l’euro, des devises émergentes et une hausse, encore hésitante, du pétrole et des matières premières. L’environnement économique s’est amélioré modestement et les craintes sur le ralentissement global de l’économie ont continué à s’apaiser.

Tous ces événements ont été plutôt rassurants 

Nous n’avons pas modifié nos prévisions pour les indices actions. Nous espérons qu’ils arriveront à franchir leurs résistances à court terme pour ramener leur baisse à zéro en fin de semestre. Nous conservons notre recommandation Neutre à court terme sur les actions, en surpondérant toujours les actions européennes et nous avons remonté notre exposition en obligations privées.

Le mois de mars a été assez positif pour toutes les classes d’actifs grâce à l’action des banques centrales et à la poursuite de la réduction des doutes concernant l’environnement économique. L’activité s’est améliorée modestement et éloigne les risques de ralentissement global de l’économie. Un scénario d’une croissance peu vigoureuse mais assez stable s’est mis en place, entretenu par les banques centrales qui aimeraient que des réformes prennent le relais au Japon ou dans certains pays d’Europe.

Les risques géopolitiques n’ont malheureusement

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loto77 le dimanche 10 avr 2016 à 12:24

    encore un béat qui appelle ces interventions incessantes des BC " rassurantes " .Une personne de bon sens qui voit passer pompiers et Samu en permanence se dit qu'il y a une catastrophe en cours ...

  • c.debarg le dimanche 10 avr 2016 à 09:34

    bien triste , car d'ici peu elles feront partie des oiseaux disparues