Une hausse des taux en juin ou juillet à l'agenda-Dudley (Fed)

le
0
    WASHINGTON, 19 mai (Reuters) - La Réserve fédérale (Fed) est 
bien partie pour pratiquer une hausse des taux en juin ou en 
juillet, a déclaré jeudi William Dudley, le président de la Fed 
de New York, au lendemain de la publication de "minutes" qui ont 
surpris les marchés par le ton résolument volontariste en faveur 
d'un resserrement monétaire. 
    La Réserve fédérale aura probablement à relever ses taux 
directeurs en juin si les indicateurs macro-économiques vont 
dans le sens d'une accélération de la croissance aux Etats-Unis 
au deuxième trimestre, d'un redressement de l'inflation et d'un 
raffermissement du marché du travail, montre le compte-rendu de 
sa dernière réunion publié mercredi.   
    "Juin sera vraiment une réunion ouverte ("live meeting") 
suivant la manière dont les données évoluront", a dit Dudley, 
ajoutant qu'il était plutôt "satisfait" que le marché ait 
réévalué cette semaine la probabilité d'une hausse des taux en 
juin. 
    Jusqu'à la parution des minutes, les marchés financiers 
avaient pratiquement exclu un durcissement monétaire en juin. 
Toutefois, la probabilité d'une hausse en juin ou en juillet a 
sensiblement augmenté après cette publication. 
 
 (Lindsay Dunsmuir et Richard Leong, Wilfrid Exbrayat pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant