Une hausse de la CSG qui fait débat au PS

le
4
L'éventualité d'une hausse de la contribution sociale généralisée crée des désaccords au sein de la gauche. Certains voient cette mesure comme un «moindre mal», d'autres la considèrent comme une «mauvaise réforme».

La réforme des retraites n'est pas encore présentée qu'elle divise déjà le Parti socialiste. L'éventualité d'une hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) risque en effet de créer des dissensions Rue de Solférino. Cette option ne figurait pas dans le texte d'orientation du parti en juillet ; une hausse des cotisations lui était préférée. Mais le scénario reste sur la table et inquiète de nombreux socialistes. C'est une mesure «socialement difficile, estime Thierry Mandon, le porte-parole du groupe à l'Assemblée. «La CSG a un effet immédiat sur le pouvoir d'achat et pénalise la consommation. Elle touche tout le monde, y compris les chômeurs», met-il en garde. Le député Laurent Baumel (Gauche populaire) pose, lui, ses conditions: «Une augmentation de la CSG est inenvisageable si elle ne s'inscrit pas dans le cadre d'une réforme qui comporterait des hausses et des baisses.» Même ligne de l'aile gauche du PS. «Le plus intelligent serait d'avoir enfin le courage de fusionner impôt sur le revenu et CSG», analyse leur chef de file, Emmanuel Maurel.

Même si la messe semble dite sur l'allongement avant 2020 de la durée de cotisation et le recul de l'âge légal au-delà de 62 ans, plusieurs élus estiment que ces options n'auraient pas dû être évacuées. «Ce qu'on ne fait pas en prenant des mesures d'âge, on doit le faire en augmentant les prélèvements, estime le député Christophe Caresche. Faire une réforme dont l'essentiel passe par l'alourdissement des prélèvements est une mauvaise réforme.»

Opposé à toute hausse de la CSG, le député de Paris Jean-Marie Le Guen avait sonné l'alerte mi-août. «Il y a d'autres solutions que les hausses de la CSG et des cotisations, assure-t-il aujourd'hui. Il est temps d'avoir une attitude plus imaginative et moins technocratique!» Parmi les solutions: la modification de l'âge légal de départ. «Pas à 65 ans, comme le veut la droite. Mais, si on ajoutait un trimestre tous les deux ans, cela aura un effet financier important.»

Les socialistes sont plus rares à défendre une hausse de la CSG. François Kalfon (Gauche populaire) estime que «le moindre mal» serait «une hausse de la CSG avec un peu de cotisations sociales en plus». «Mais pas trop!», précise-t-il. Quant à Pascal Terrasse, il veut croire que la CSG est une solution «moderne» pour financer les retraites quand tant d'autres veulent qu'elles restent exclusivement dédiées au financement de l'Assurance-maladie. «C'est la première fois qu'on ferait financer les retraites par des revenus du capital, explique le député. Je ne dis pas non à cette piste. Si le gouvernement devait financer les retraites par une hausse des cotisations sociales, cela aurait des conséquences sur la compétitivité des entreprises. Et cela serait illisible après leur avoir accordé un crédit d'impôt. On ne peut pas prendre d'une main ce qu'on a donné d'une autre.»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • grokuik1 le mardi 27 aout 2013 à 11:57

    nos freres francs maçons ont trouvé cela normal !!! devaient surement etre concernés, pour venir ajouter ces majorations injustifiées à la retraite , bien sur payées sur cotisation de célibataires et parents de un ou deux enfants !!! , et en plus majorations "non imposables" !! SYNDICATS ET PATRONS VOUS ETES DES PANTINS A LA SOLDE DES "GROS" !!

  • grokuik1 le mardi 27 aout 2013 à 11:54

    Et toujours aucune réponse sur ma question : POUR QUAND SUPPRESIION PURE ET SIMPLE DES MAJORATIONS RETRAITES DE 10% A PARTIR DU 3° ENFANT + 5% PAR ENFANT SUPPLEMENTAIRE = +25% POUR 6 ENFANTS !!! FAMILLE DE FRANCE SE SONT CONSTRUITS DES CHATEAUX AVEC AVANTAGES LORSQU ILS ONT EU LES ENFANTS (déduction fiscale sur revenu = 1 part par enfant à partir du 3°!!)ALLOCATION LOGEMENT / FAMILIALES + AIDES SNCF ETC ...

  • glaty le mardi 27 aout 2013 à 10:20

    RETABLIR LA VIGNETTE AUTO ET EN PLUS UNE INSTAURER UNE VIGNETTE BATEAU...vous avez vu le nombre incalculable de bateaux dans les ports de France .! la !! il y a de l'argent à prendre DURABLEMENT pour payer généreusement les retraités ,et pas d'augmenter la CSG

  • M5005891 le lundi 26 aout 2013 à 21:31

    Ar.naque de tout bord avec le PS et FH