Une grève provoque des perturbations à la SNCF

le
1
GRÈVE À LA SNCF
GRÈVE À LA SNCF

PARIS (Reuters) - Le trafic ferroviaire a été perturbé jeudi en France en raison de la grève observée par les cheminots de la SNCF hostiles à la réforme ferroviaire, avec en moyenne six TGV sur dix.

"Les prévisions annoncés mercredi sont tenues, tous les trains qui étaient prévus circulent", a dit à Reuters un porte-parole de la SNCF.

Le taux de participation à la grève s'établissait selon un communiqué de la SNCF à 23,7% pour l'ensemble du personnel, dont 42.4 % pour les agents de conduite et 47.5 % pour les contrôleurs.

La CGT a fait état pour sa part de 33% de grévistes tous collèges confondus.

Le syndicat Sud Rail a annoncé avoir proposé aux autres organisations une rencontre destinée à envisager une grève reconductible, et non plus des mouvements de 24 heures.

Six TGV sur dix ont circulé en moyenne, avec un trafic proche de la normale sur le TGV Est. Quatre Intercités sur dix ont roulé et six TER sur dix, selon la SNCF.

En Ile-de-France, seul un RER B sur quatre a circulé sur le tronçon Nord, entre la gare du Nord et l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, et un train sur deux sur les lignes C, D et E. La ligne A fonctionnait normalement.

Le trafic était normal pour les Thalys et les Eurostar, sept trains sur dix circulent sur les lignes Lyria (en direction de la Suisse) et TGV à destination de l'Italie.

Le mouvement, à l'appel des organisations CGT, Unsa, Sud-Rail, FO et FiRST, a commencé mercredi à 19h00 et durera jusqu'à vendredi 08h00. Aucun train ne devait circuler dans la nuit de jeudi à vendredi.

Lors du précédent mouvement, en juin, la grève avait été suivie par près de 70% des agents de conduite et des contrôleurs, selon la direction, et avait fortement perturbé le trafic.

Le projet de réforme ferroviaire, qui devrait être examiné au Parlement après les municipales de mars 2014, prévoit de regrouper l'exploitant ferroviaire SNCF et le gestionnaire d'infrastructures Réseau ferré de France (RFF) en un établissement public à caractère industriel et commercial.

Sophie Louet et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • quibe le jeudi 12 déc 2013 à 16:54

    La SNCF c'est le cancer de la France, de la Sécu, des retraites . . .