Une grève portuaire menace les échanges en Australie

le
0

(Commodesk) Environ 140 employés du port de Fremantle, en Australie-Occidentale, ont déclenché une grève mardi 9 octobre. Le préavis déposé dure jusqu'à vendredi prochain, sauf si un accord est trouvé entre-temps avec la direction. Les salariés réclament des hausses de salaires allant jusqu'à 20% ainsi qu'un aménagement de leurs horaires de travail.

Le mouvement social a commencé à affecter les échanges commerciaux, puisque certains travailleurs ont bloqué les entrées d'un terminal de vrac. Si le conflit social durait, les exportations australiennes de céréales et d'oléagineux seraient menacées, ou devraient être déplacées dans un autre port du pays. Le port de Fremantle gère également des échanges de minerai de fer.

D'après les autorités portuaires, si la grève dure jusqu'à la fin de la semaine, le coût sera de 300 millions de dollars australiens (238 millions d'euros).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant