Une grenade offensive à l'origine de la mort de Rémi Fraisse

le
1

TOULOUSE, 28 octobre (Reuters) - Rémi Fraisse, 21 ans, retrouvé mort dans la nuit de samedi à dimanche sur le chantier du barrage controversé de Sivens (Tarn), aurait été victime d'une grenade offensive, a déclaré mardi le procureur de la République d'Albi, Claude Dérens. Les analyses menées par la police scientifique sur les prélèvements effectués ont permis de retrouver des "traces de TNT" sur certains scellés des effets du jeune homme, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse. "Ces résultats même partiels orientent l'enquête de façon significative puisque la mise en oeuvre d'un explosif militaire de type grenade offensive semble acquise", a dit le magistrat. Le corps de Rémi Fraisse avait été retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche après des affrontements violents entre des opposants au projet de barrage et les forces de l'ordre à l'issue d'une manifestation pacifique à proximité du chantier. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6437502 le mardi 28 oct 2014 à 17:40

    Reste à trouver le détenteur de cette grenade.Si la position de la victime au moment du choc pouvait être connue,cela indiquerait le sens du jet.