Une garantie publique pour les agriculteurs en difficulté

le
3
CRÉATION D'UNE GARANTIE PUBLIQUE POUR LES AGRICULTEURS
CRÉATION D'UNE GARANTIE PUBLIQUE POUR LES AGRICULTEURS

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a annoncé mardi la création d'une garantie publique pour permettre aux agriculteurs en difficulté de se refinancer à des taux avantageux auprès des banques.

L'objectif est la création de 1,5 milliard d'euros de prêts à moyen terme, le gouvernement estimant que 50.000 à 80.000 agriculteurs pourraient en bénéficier.

Face aux crises frappant le secteur, "nous avons besoin d’une mobilisation de tous les acteurs", a déclaré le Premier ministre, Manuel Valls, en présentant ces mesures à la presse.

Le risque sera porté à moitié par l'Etat et à moitié par les banques et le coût de cette garantie sera intégralement porté par l'Etat. Formellement, un fonds de garantie abondé par l'Etat sera placé auprès de la Banque publique d'investissement (BPI).

La taille du fonds, et donc l'ampleur de l'engagement de l'Etat, dépendra du coût du risque, qui n'est pas encore déterminé. Le fonds sera doté au fur et à mesure, en fonction des besoins, ont précisé les services du Premier ministre et du ministre de l'Agriculture.

Les agriculteurs éligibles à cette garantie seront ceux dont l'excédent brut d'exploitation (EBE) prévisionnel est en recul d'au moins 20% par rapport à la moyenne des cinq dernières années, en excluant la meilleure et la plus mauvaise.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9941825 il y a 2 mois

    la DETTE de la France augmente : il n'y a pas de raison que celle de l'Agriculture ne suive pas = en France le contribuable paiera ------en agriculture ce sera l'agriculteur

  • ZvR il y a 2 mois

    Ca n'empêchera pas les agriculteurs de faire faillite mais le contribuable couvrira les pertes des banques, qui ne rembourseront pas les intérêts qu'elles auront perçus pour autant.

  • CHANOMAR il y a 2 mois

    le gouvernement bouge vite pour les cerealiers que ont le plus de primes pactes mais il faut bien engraisser le roi de Monaco un des plus gros propriétaire cerealier

Partenaires Taux