Une fusillade devant l'Empire State Building fait 2 morts

le
0
FUSILLADE AU BAS DE L'EMPIRE STATE BUILDING
FUSILLADE AU BAS DE L'EMPIRE STATE BUILDING

par Lily Kuo

NEW YORK (Reuters) - Un homme a abattu vendredi un ancien collègue de travail au bas de l'Empire State Building à New York avant d'être tué par la police lors d'un échange de tirs qui a blessé huit passants.

Selon Raymond Kelly, qui dirige la police new-yorkaise (NYPD), le tueur serait Jeffrey Johnson, un habitant de Manhattan âgé de 58 ans, qui avait perdu un an auparavant son emploi chez un créateur d'accessoires de mode pour femmes, Hazan Imports, situé à proximité de l'Empire State Building.

Sa victime est un ancien collègue de 41 ans sur lequel il a ouvert le feu à trois reprises avec un pistolet de calibre 45 peu avant 09h00 locales (13h00 GMT) sur un trottoir de la Ve Avenue, devant le gratte-ciel de style Art déco situé à Midtown Manhattan.

La police a riposté et tué le tireur, blessant deux femmes et six hommes dont les jours ne sont pas en danger, a précisé Michael Bloomberg, maire de New York.

Selon ce dernier, certains des survivants ont pu être blessés par les deux policiers qui ont tiré sur Jeffrey Johnson.

"Nous ne savons pas grand-chose sur lui", a-t-il ajouté à propos du tireur, ajoutant que le casier judiciaire de l'homme semblait vierge.

"J'ai entendu des coups de feu, comme par à-coup", a raconté Dahlia Anister, 33 ans, qui travaille dans un bureau proche du l'Empire State Building.

Un autre témoin a déclaré avoir vu une femme ayant reçu une balle dans le pied et une autre emmenée dans une ambulance.

Une bâche blanche recouvrait le corps de Jeffrey Johnson devant l'entrée de l'Empire State Building, l'un des monuments les plus connus au monde, situé à proximité de Pennsylvania Station, l'une des plus grandes gares de la ville.

DEUX FUSILLADES MEURTRIÈRES

Avec ses 102 étages, il était redevenu, depuis la destruction du World Trade Centre lors des attentats suicide du 11 septembre 2001, l'immeuble le plus haut de New York qu'il avait été pendant 40 ans avant la construction des tours jumelles.

Il vient cependant d'être dépassé par le One World Trade Center, en cours de construction sur le site des tours WTC détruites.

Les Etats-Unis ont connu cet été deux fusillades meurtrières: le 20 juillet, un homme de 24 ans a tué 12 personnes et en a blessé 58 autres en ouvrant le feu lors d'une projection du dernier film de Batman à Aurora, dans le Colorado; le 5 août, un homme a tué six personnes dans un temple sikh des environs de Milwaukee avant d'être abattu par un policier.

"Nous ne sommes pas à l'abri du problème national de la violence par armes à feu", a déclaré le maire de New York, ardent partisan du contrôle des armes à feu et fondateur du Groupe des maires contre les armes à feu illégales.

"Il est temps de retirer les armes des rues", a estimé pour sa part Brandon Thorpe, un gardien de 23 ans, qui a indiqué avoir perdu cinq amis en raison dans des violences mettant en cause des armes à feu. "C'est une attraction touristique. Comment les gens peuvent-ils se sentir en sécurité s'ils viennent ici et voient quelque chose comme cela ?", a-t-il ajouté.

Lily Kuo et Mark Hosenball,; Jean-Loup Fiévet, Agathe Machecourt, Julien Dury et Juliette Rabat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant