Une fusée Antares explose peu après son décollage

le
0
UNE FUSÉE ANTARES EXPLOSE PEU APRÈS SON DÉCOLLAGE
UNE FUSÉE ANTARES EXPLOSE PEU APRÈS SON DÉCOLLAGE

(Reuters) - Une fusée Antares, un lanceur américain non habité, a explosé mardi peu après son décollage en Virginie, ce qui constitue le premier accident depuis que la Nasa a confié à des opérateurs privés les missions de ravitaillement à destination de l'ISS.

L'explosion n'a fait aucun blessé, selon les autorités.

La fusée de 14 étages développée par la société Orbital Sciences a décollé du pas de tir de Wallops Flight Facility à 18h22 (22h22 GMT). Elle a pris feu onze secondes plus tard, ce qui a provoqué une énorme boule de feu et de fumée.

L'engin transportait un vaisseau cargo Cygnus chargé de 2,2 tonnes de matériels et équipements à destination de la Station spatiale internationale (ISS).

Les six astronautes actuellement à bord de l'ISS ont suivi le lancement raté sur des images restransmises par la Nasa, a déclaré le directeur du programme de l'ISS Mike Suffredini.

"Ils étaient déçus mais ils savent bien évidemment qu'ils ont plein de ressources à bord", a-t-il dit lors d'une conférence de presse téléphonique.

Une fusée Soyouz transportant un vaisseau cargo russe doit décoller mercredi à destination de l'ISS depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

Mike Suffredini a précisé que l'équipage avait assez de nourriture et autres provisions à bord pour tenir quatre à six mois.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'accident, a déclaré le vice-président exécutif d'Orbital Sciences Frank Culbertson.

Selon des responsables de la Nasa, les dégâts matériels au sol semblent limités au pas de tir. Rien que la fusée et le chargement du vaisseau sont estimés à 200 millions de dollars, a déclaré Frank Culbertson.

Il s'agit du premier accident depuis que la Nasa a confié à des opérateurs privés l'envoi de vaisseaux cargo destinés à l'ISS.

Le vol de mardi devait être la troisième mission d'approvisionnement sur les huit prévues dans le cadre du contrat de 1,9 milliard de dollars d'Orbital Sciences Corp avec la Nasa.

Le titre Orbital Sciences a dévissé de 15,5% dans les transactions après-Bourse à Wall Street.

(Irene Klotz, Pierre Sérisier et Mathilde Gardin pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant