Une Française échappe à Aqmi grâce aux Touaregs

le
0
La seule Française de Gao, au nord-est du Mali, a été rapatriée dimanche saine et sauve à Paris après avoir été évacuée vers l'Algérie par les rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA)

De notre correspondante à Alger.

«Ils sont arrivés dans des 4 × 4 beiges, brandissant leurs kalachnikovs, habillés en tenue militaire, coiffés d'un chèche touareg. Ils ont tiré en l'air. L'assaut a duré au moins deux heures. Dès que je les ai vus, j'ai su que c'était des islamistes…»

 

 

La seule Française de Gao, au nord-est du Mali, a été rapatriée dimanche saine et sauve à Paris après avoir été évacuée vers l'Algérie par les rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Mais elle n'est pas près d'oublier ce jeudi 5 avril. Ce matin-là, l'humanitaire, qui travaille pour l'Unicef sur un programme de malnutrition et pour l'Association d'aide à Gao sur un projet d'orphelinat, assiste en direct à l'attaque du consulat d'Algérie et à l'enlèvement de sept diplomates, dont le consul Boualem Sias. Ils auraient été libérés dimanche par leurs ravisseurs, selon l'édition en ligne du quotidien El Watan .

L'enlèv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant