Une forte odeur de gaz non toxique submerge Paris

le
0
UNE FORTE ODEUR DE GAZ NON TOXIQUE SUBMERGE PARIS
UNE FORTE ODEUR DE GAZ NON TOXIQUE SUBMERGE PARIS

PARIS (Reuters) - Une forte odeur de gaz a submergé la région parisienne dans la nuit de lundi à mardi à la suite d'émanations provenant d'une usine à Rouen, déclenchant une vague d'appels d'habitants inquiets vers les services d'urgence.

Un responsable de l'usine Lubrizol, d'où émane la fuite de gaz, a indiqué mardi matin que l'incident devrait être résolu dans la journée.

Les autorités, qui préviennent que l'odeur devrait perdurer "une bonne partie de la journée", précisent que le gaz en cause ne présente "aucune toxicité" et que "son inhalation ne présente aucun risque".

"Le mercaptan est un composé soufré donnant des odeurs nauséabondes de sueur, d'ail, voire d'oeuf pourri", précise la préfecture de police.

La mercaptan est associé au gaz de ville afin de permettre de sentir une fuite qui serait autrement inodore.

"Avant de contacter les services de secours pour une odeur de gaz ressentie, assurez-vous que cette odeur diffuse est ambiante et non localisée à votre appartement ou au local dans lequel vous vous trouvez", a demandé mardi dans un communiqué la préfecture de police de Paris.

Les opérations de "neutralisation" devraient être achevées dans la journée, a indiqué Pierre-Jean Payrouse, le directeur des opérations internes de l'usine.

"Nous avons entamé des opérations de neutralisation dans la journée d'hier et cette nuit et donc, aujourd'hui, nous allons terminer ces opérations de neutralisation, donc dans la journée le problème devrait être résolu", a déclaré Jean Payrouse sur BFM TV.

Geert DeClercq et Julien Ponthus, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant