Une forte baisse des ventes de tabac difficile à analyser

le
0
L'année 2012 a connu la plus forte baisse des ventes de tabac depuis 2005. Malgré tout, ces données ne permettent pas de conclure avec certitude au recul de la consommation de cigarettes.

La cigarette n'a plus la cote? À en croire les statistiques de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), les choses sont claires. Selon cet orga­nisme public, l'année 2012 a connu la plus forte baisse des ventes de tabac depuis 2005. À raison de 62.133 tonnes vendues, le recul annuel a été de 3,4% après des années de relative stabilité. Et le phénomène s'accentue en 2013. Les relevés mensuels de ventes de cigarettes sont tous en recul par rapport à 2012, avec un plongeon de 14,4% en août, ce qui ramène à 9,1% le recul sur les huit premiers mois de l'année.

Face à la hausse constante du prix du paquet, passé pour la marque la plus vendue de 5 euros en 2005 à 6,8 euros en août dernier, seules les ventes de tabac à rouler progressent (+ 6,4% en volume...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant