Une force africaine pour le nord du Mali

le
0
INFOGRAPHIE - Le plan d'intervention africain, approuvé au Nigeria, devra être avalisé par l'ONU.

L'intervention militaire au Mali se précise. Dimanche, à Abuja, capitale du Nigeria, une vingtaine de pays africains se sont réunis pour approuver l'envoi d'une force africaine destinée à reconquérir le nord du Mali, aux mains de trois groupes islamistes armés.

«Nous prévoyons 3300 soldats pour une durée d'un an», a dit le président ivoirien, Alassane Ouattara, à l'issue du sommet réunissant des dirigeants des 15 pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) et de quelques autres pays du continent.

Ces soldats proviendraient prioritairement des pays membres de la Cédéao, mais pourraient également être fournis par d'autres États non membres, a-t-il dit. «Il y a, bien sûr, le Nigeria, le Sénégal, le Niger, le Burkina Faso, nous avons également des pays comme le Ghana, le Togo», a-t-il dit, citant des pays membres ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant