Une fillette de 7 ans décrit sa vie à Alep, échange avec Rowling

le
0
    24 novembre (Reuters) - Avec ses cheveux liés par des fleurs 
de ruban rose, la petite Bana Alabed, qui a sept ans, inspecte 
les décombres de son quartier de la partie orientale d'Alep, 
tenue par les insurgés, avant de marcher vers la caméra. "Je 
suis triste. Cela va si mal", dit-elle en anglais dans un clip 
posté sur Twitter. 
    Un peu plus tard, elle brandit une banderole avec ces mots: 
"Soutenez Alep! S'il vous plaît, arrêtez les bombardements, 
levez le siège!" 
    La vidéo, postée mardi et accompagnée de ce texte: 
"inspection du matin après une nuit de bombardements", est la 
dernière en date que la petite fille a partagée avec ses 
quelques 94.000 "followers" sur Twitter, pour décrire sa vie 
dans la grande ville syrienne en guerre. 
    Ses comptes rendus apportent un éclairage poignant sur un 
conflit qui oppose depuis des années les insurgés aux forces du 
président Bachar al Assad et qui a fait plusieurs centaines de 
milliers de morts à travers la Syrie, contraignant des millions 
d'habitants à fuir vers des zones plus sûres. 
    "Bonjour d'#Alep cet après-midi. Je lis pour oublier la 
guerre", écrit-elle dans un tweet, accompagné d'une photo où on 
la voit avec son livre et sa poupée. Sur une photo postée jeudi, 
accompagnée des mots "Bonjour d'#Alep. Nous sommes toujours en 
vie. Bana", on voit de la fumée s'élever dans le ciel. 
    Priée de dire ce que la famille espérait via ces tweets, la 
mère de Bana Alabed, Fatemah, a dit à Reuters via Twitter, en 
anglais: "Nous nous efforçons de montrer aux gens nos vies, de 
manière à ce qu'ils puissent agir.(...) La vidéo est tournée 
près de chez nous, notre quartier est en ruines". 
    Les tweets de la petite Bana ont attiré l'attention d'une 
illustre utilisatrice du site de micro-blogging. 
    Lorsque Fatemah a écrit à J.K. Rowling que sa fille 
souhaitait lire l'un des livres de la série Harry Potter, 
l'écrivaine et son agent lui ont rapidement répondu. Depuis 
lors, Bana Alabed a reçu les versions électroniques des livres 
et va pouvoir les découvrir. Bana a envoyé ses remerciements via 
Twitter avec une photo, à laquelle J.K. Rowling a répondu 
"Pensées affectueuses à toi, Bana. Je pense à toi, prends soin 
de toi". 
 
 (Francesca Lynagh; Eric Faye pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant