Une filiale de SNCF menace ses salariés

le
0
Geodis a envoyé un courrier à ses employés qui participaient au mouvement de grève engagé en avril dernier. Les menaces de licenciement sont à peine voilées.

Le droit de grève n'est pas une évidence pour Geodis. Pour dissuader ses salariés de participer à toute mobilisation, la filiale de la SNCFdédiée au transport routier de marchandises a envoyé au domicile de ses employés contestataires des lettres évoquant «de lourdes conséquences sur l'emploi», selon Europe 1.

Les courriers étaient destinés au tiers des salariés de Geodis qui se sont engagés dans un mouvement de grève en avril dernier afin de dénoncer «un climat social détestable». La démarche est d'autant plus rare que les courriers n'étaient pas adressés au seul employé gréviste, mais à toute sa famille, précise la radio. «C'est une façon d'amener la famille dans les problèmes qu'il peut y avoir dans une entreprise, mais aussi de mettre la pression. Cette lettre n'est pas anodine, tout est calcul...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant