Une fête du travail 2016 sous le signe de la loi...travail

le
0
Pour la fête du travail, Laurent Berger, le leader de la CFDT, défilera dans les rues de Paris.
Pour la fête du travail, Laurent Berger, le leader de la CFDT, défilera dans les rues de Paris.

A chaque 1er mai sa particularité. Longtemps confisquée par les spectaculaires défilés militaires sur la Place Rouge de Moscou, la fête du travail et des travailleurs fut également en France l'occasion pour le syndicats de montrer leur unité et leur force... Puis la famille Le Pen vint transformer ce jour férié en meeting politique au moment où les défilés se clairsemaient.

Cette année, ce premier mai tombe comme un compte à rebours. Mardi l'Assemblée Nationale se penche sur la loi de Myriam El Khomri sur la simplification et la modernisation du code du travail. Une proximité calendaire qui fait de ce 1er mai une journée particulière. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a adressé samedi aux préfets un télégramme détaillant les mesures à prendre afin d'éviter les débordements ce 1er mai, alors que syndicats et gouvernement se renvoient la balle des responsabilités des violences.

William Martinet, président de l'Unef, a reconnu que les organisateurs des manifestations devaient "faire plus" pour sécuriser les cortèges. Le Parti de Gauche a de son côté demandé samedi "des comptes" à M. Cazeneuve face à une "escalade de la violence" policière lors des manifestations, appelant à l'abandon des lanceurs de balles de défense.

CGT et FO côté à côte

Les secrétaires généraux Philippe Martinez (CGT) et Jean-Claude Mailly (FO) vont cheminer côte à côte...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant