Une fête de la Violette pour Sarkozy, un barbecue pour Juppé

le , mis à jour à 19:27
0
Une fête de la Violette pour Sarkozy, un barbecue pour Juppé
Une fête de la Violette pour Sarkozy, un barbecue pour Juppé

Identité, terrorisme, Grèce… Nicolas Sarkozy a fait un triomphe devant les 4000 militants de la Droite Forte, le club de Geoffroy Didier et Guillaume Peltier, réunis à la fête de la Violette, à la Ferté-Imbault (Loir-et-Cher).

Dans ce pays verdoyant connu pour ses vastes forêts, Sarkozy n'a pas manqué la métaphore qui s'impose : «Dans ce beau pays de Sologne, nous comprenons bien (qu') un arbre puissant, c'est celui qui a des racines fortes» a lancé le président des Républicains aux tenants du courant le plus à droite au sein de l'ex-UMP. 

.@NicolasSarkozy : "dans ce beau pays de Sologne, nous comprenons bien un arbre puissant c'est celui qui a des racines fortes"

#Violette2015— La droite forte ن (@la_droiteforte) 4 Juillet 2015

Dans un barnum bondé, Nicolas Sarkozy, qui a pris la parole vers 13 heures, a cultivé un discours identitaire et combatif. «La pensée unique aime bêler autour du mot diversité. Mais quelle diversité s'il n'y a pas d'identité ?», s'est interrogé l'ex-président de la République avant de déclarer sans ambages «Oui, il y a une guerre contre notre civilisation judéo-chretienne», rapporte La Droite Forte sur son compte Twitter.

.@NicolasSarkozy : Oui, il y a une guerre contre notre Civilisation judéo-chretienne.

#Violette2015 pic.twitter.com/fJ4jk8uuJl— La droite forte ن (@la_droiteforte) 4 Juillet 2015

VIDEO. Nicolas Sarkozy plébiscité à la fête de la violette

Face au terrorisme, pas de quartier : «La guerre contre Daesh doit être totale. Donnons-nous les moyens de cette guerre contre cet ennemi extérieur», assène-t-il. Quant aux Français qui ont ont décidé de partir combattre au côté de l'Etat islamique, la position de Nicolas Sarkozy est simple, ils ne doivent pas regagner l'Hexagone : «Quand on est parti faire le #Jihad on a fait un choix. On ne doit pas pouvoir revenir en France».

.@nicolassarkozy : ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant