Une femme tuée au Venezuela en pleine consultation contre Maduro

le
0
Une femme tuée au Venezuela en pleine consultation contre Maduro
Une femme tuée au Venezuela en pleine consultation contre Maduro

Selon le parquet, des inconnus à moto ont ouvert le feu sur les personnes qui patientaient pour voter dans un bureau dans l'ouest de Caracas, la capitale du Venezuela, tuant une femme et faisant trois blessés. Il s'agit du premier fait de violence grave signalé au cours de cette consultation légalement non-contraignante.

 

A LIRE AUSSI

> Des pro-Maduro envahissent le Parlement, des députés blessés

> Un 74e mort après 80 jours de manifestations anti-Maduro

 

Par centaines de milliers, les électeurs, beaucoup vêtus de blanc ou aux couleurs du drapeau jaune, bleu, rouge du Venezuela, ont commencé dès dimanche matin à glisser leur bulletin dans des boîtes en carton installées dans des bureaux de vote à travers le pays par la coalition d'opposition, la Table de l'unité démocratique (MUD).

 

«Je manifeste mon mécontentement contre le gouvernement. Nous ne trouvons pas de médicaments, nous avons chaque fois moins d'argent pour acheter de la nourriture. Et eux, ils veulent juste rester au pouvoir, nous votons pour qu'ils le quittent», explique à l'AFP Tibisay Méndez, 49 ans, dans un bureau de vote du sud-est de Caracas.

 

70% de Vénézuéliens opposés à la Constituante de Maduro

 

Présenté comme un acte de «désobéissance civile», ce vote, qui se déroule sans l'aval des autorités, a pour but de manifester le rejet par la population de la future Assemblée constituante, selon la coalition des antichavistes (du nom d'Hugo Chavez, président de 1999 à sa mort en 2013, ndlr.) réunis au sein de la MUD. D'après les projections de l'institut de sondages Datanalisis, quelque 10,5 millions de personnes, sur 19 millions d'électeurs, seraient prêts à voter lors de la consultation qui a reçu le soutien de l'Eglise catholique, des Nations unies, de plusieurs pays d'Amérique latine et d'Europe ainsi que des Etats-Unis.

 

Selon Datanalisis toujours, près de 70% des Vénézuéliens sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant