Une femme reconnaît avoir découpé deux de ses voisins

le
0
Décrite comme fragile psychologiquement, cette mère de famille de 58 ans de Clichy-la-Garenne, déjà mise en examen pour un premier meurtre, en a reconnu un second.

Une affaire qui fait froid dans le dos. Une femme de 58 ans, mère de famille, est soupçonnée d'avoir tué deux de ses voisins à Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine. Elle avait déjà été mise en examen en novembre 2008 pour l'un de ces deux meurtres. Elle vient tout juste de reconnaître le second.

Zohra Magnin, décrite comme fragile psychologiquement selon les enquêteurs, avait ainsi été placée en détention provisoire il y a deux ans pour le meurtre de Robert Guyonnet, 60 ans, dont les restes avaient été retrouvés par hasard par un agent de la DDE en bordure de la RN7 dans un bois de Dordives (Loiret). Le corps de Robert Guyonnet était réparti dans 6 sacs plastiques.

L'identification de la victime s'était faite rapidement grâce au fichier d'empreintes et à des signes distinctifs tels que des tatouages que l'homme portait sur les bras. La victime, gardien d'un immeuble de Clichy-la-Garenne, avait en effet déjà été fichée pour des délits d'alcoolémie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant