Une femme pour la Centrafrique

le
0

Catherine Samba-Panza, présidente par intérim, a appelé les diverses milices à déposer les armes.

Le nouveau président de transition centrafricain est une femme. Catherine Samba-Panza, maire de Bangui, a été élue par le CNT lundi avec 75 voix, contre Désiré Kolingba, fils d'un ancien président centrafricain. Le scrutin s'est déroulé à toute vitesse dans la grande salle de l'Assemblée. Chacun des huit candidats retenus a disposé de 10 minutes pour présenter sa candidature.

Aussitôt sa victoire annoncée, Catherine Samba-Panza a salué l'élection d'une «fille, d'une mère et d'une s½ur de Centrafrique ; c'est un événement de portée historique, qui s'inscrit dans les annales de ce pays». Elle a aussi appelé les diverses milices à déposer les armes. «Je lance un appel vibrant à mes enfants Anti-Balaka, en leur demandant de donner un signal fort de déposer les armes. À mes enfants ex-Séléka, je leur demande de déposer les armes.»

La salle s'est levée ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant