Une femme meurt de la fièvre Ebola au Liberia

le
0

MONROVIA, 14 juillet (Reuters) - Une Libérienne est morte de la fièvre hémorragique Ebola dans un hôpital de Monrovia peu après y avoir été admise, devenant le sixième cas au Liberia depuis que la maladie est réapparue en juin après une pause de sept semaines, a déclaré mardi un haut responsable médical. La victime, originaire du comté de Montserrado, qui englobe la capitale Monrovia, serait liée aux cinq autres cas signalés dans le comté de Margibi, où la maladie a refait surface. Plus de 11.200 personnes sont mortes de l'épidémie de fièvre Ebola, essentiellement dans trois pays d'Afrique de l'Ouest (Sierra Leone, Guinée et Liberia), depuis qu'elle s'est déclarée en décembre 2013. Le Liberia avait été déclarée le 9 mai libéré de l'épidémie. (Alphonso Toweh et Emma Farge; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant