Une femme jugée pour le meurtre d'un handicapé

le
0
Le procès en appel d'une femme de 35 ans, accusée d'avoir tué Tahar Bennouna, un handicapé de 38 ans en 2007, s'ouvre ce vendredi matin devant la Cour d'assises d'appel de l'Essonne.

Un meurtre sordide commis par un duo diabolique de deux jeunes femmes est jugé en appel cevendredi 25 mai dans l'Essonne. Seule l'aînée, condamnée à 30 ans de réclusion criminelle lors de son premier procès, sera à nouveau jugée: la plus jeune, mineure lors des faits, avait été condamnée à quinze ans de réclusion criminelle.

Les faits remontent à 2007. La victime, handicapé moteur de 38 ans, habitant de Clichy-la-Garenne et comptable de profession, avait été séquestrée, droguée puis assassinée parles deux femmes âgées respectivement de 31 et 17 ans à l'époque. Le corps calciné avait été découvert dans le petit jardin d'une résidence du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), le 10 septembre 2007.

L'accusée avait rencontré la victime alors qu'elle travaillait dans un bar de Paris.Tahar Bennouna, séduit par la jeune prostituée est loin de se douter du macabre projet de celle-ci.

Dans la soirée du 4 septembre, sous le prétexte d'une fête d'anniversair

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant