Une femme investie présidente à Taïwan

le
0
    TAIPEH, 20 mai (Reuters) - Tsai Ing-wen, du Parti 
démocratique progressiste (PDP), a été investie vendredi dans sa 
fonction de présidente taïwanaise, sous les yeux inquiets d'une 
Chine attentive à toute mesure de Taïpeh qui irait vers 
l'indépendance de l'île. 
    A 59 ans, elle est la première femme à accéder à la fonction 
suprême à Taïwan. Lors de sa prestation de serment, retransmise 
en direct à la télévision, elle a promis de défendre le pays et 
de respecter la Constitution de la République de Chine, 
dénomination officielle de Taïwan. 
    Le PDP a obtenu une très large victoire aux élections 
présidentielle et législatives du mois de janvier, les électeurs 
boudant massivement le Kuomintang (nationalistes) du président 
Ma Ying-jeou, jugé trop enclin au rapprochement avec Pékin 
durant ses huit années au pouvoir. 
    La Chine, qui n'exclut pas de recourir un jour à la force 
pour ramener Taïwan dans son giron, se méfie profondément du 
DPP, dont la charte comporte une clause privilégiant "une 
République de Taïwan souveraine et indépendante". 
    Tsai a déclaré qu'elle maintiendrait le statu-quo, mais 
s'abstient bien d'utiliser l'expression d'"une seule Chine".     
     
 
 (J.R Wu et Faith Hung; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant