Une féministe menacée sur Twitter pour avoir défendu Jane Austen

le
0
Caroline Criado-Perez a convaincu la Banque d'Angleterre de mettre le visage de la romancière britannique sur ses billets de 10 livres. Ce succès lui a valu un torrent d'injures sur Twitter, dont l'attitude est sous le feu des critiques.

Une violence à l'opposé de l'œuvre de Jane Austen, toute en retenue, délicatesse et bienséance. Une féministe qui a convaincu la Banque d'Angleterre de mettre le visage de la romancière britannique du dix-neuvième siècle sur ses billets de 10 livres, en 2017, a été submergée de menaces de viol sur Twitter. À peine la décision favorable de la Banque d'Angleterre connue mercredi, Caroline Criado-Perez a reçu 50 tweets injurieux par heure. «Cette Perez a besoin d'un bon passage à tabac sur les fesses», «Tout le monde, prenez place à bord du train du viol, Caroline Criado-Perez en est la conductrice», «Ça me dirait bien d'attacher cette salope à ma cuisinière» sont quelques uns des messages haineux reçus. Pour le moment, seul...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant