Une famille se bat pour vivre avec son renard

le
0
Un effet Bamby ? Ayant appris la clémence de la justice vis-à-vis du retraité vivant avec un sanglier, la famille Delanes espère à nouveau pouvoir vivre avec Zouzou, son renard apprivoisé.

On se croirait dans un livre pour enfants, où Bamby, le sanglier, redonne de l'espoir à Zouzou, le renard. Bamby coulait des jours paisibles dans un petit village du Quercy, avec son maître, un retraité de 83 ans. Après avoir menacé de le faire abattre, la justice semble disposée à accepter cette cohabitation d'un nouveau genre. Cette dernière a indiqué mardi qu'elle était prête à trouver une solution «humaine» et aller vers un «compromis».

«Le souci de l'administration est de ne pas créer de précédent, dans l'intérêt même de la préservation de la vie sauvage», explique Michel Blanc à l'AFP, chef de service pour la biodiversité à la direction départementale des territoires.

«Zouzou mangeait avec les poules»

Car d'autres entendent invoquer l'affaire Bamby pour plaider leur dossier. La famille adoptive de Zouzou, en procédure judiciaire depuis plus d'un an pour conserver son renard, a repris espoir en apprenant l'issue favorable du dossier Bamby. Ragaillard

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant