Une exoplanète de plus, et alors ?

le , mis à jour à 06:23
0
Une exoplanète de plus, et alors ?
Une exoplanète de plus, et alors ?

Trouvera-t-on un jour des traces de vie sur Proxima B ? On peut se poser la question, une semaine après la mise au jour, le 24 août, de cette exoplanète, distante de « seulement » 4,2 années-lumière de la Terre. Souvent, la découverte d'une nouvelle planète « potentiellement habitable » fait grand bruit pendant quelques jours. Puis, plus rien !

 

Le risque est donc que Proxima B vienne simplement ajouter son nom aux quelque 3 500 exoplanètes découvertes depuis vingt ans. Même si, comme d'autres, cette petite cousine de la Terre, qui tourne autour de Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche du Soleil, fait fantasmer les scientifiques. Et pour cause : sa relative proximité permet de rêver d'y envoyer un jour une sonde spatiale. Problème : « une fois détectée, on ne peut pas simplement continuer l'exploration faute de moyens techniques », détaille François Forget, directeur de recherches au CNRS.

 

De nouveaux instruments d'observation attendus

 

Derrière la médiatisation de telles découvertes se cacherait donc en fait une véritable bataille pour trouver des financements. Objectif : aller plus loin dans l'exploration des mystères de l'Univers grâce à des télescopes super puissants. « Ce n'est pas faux », concède François Forget, qui préfère renverser la proposition : « Le fait de médiatiser ce type de découverte est tout à fait normal puisqu'il s'agit de financements publics. »

 

Des financements qui, dans les années à venir, promettent de passer à l'étape supérieure. « Le télescope spatial James-Webb — développé par la Nasa, avec l'Agence spatiale européenne et l'Agence spatiale canadienne —, qui succédera au télescope Hubble, sera peut-être capable, dès 2018, de détecter s'il y a une atmosphère ou non » sur Proxima B, détaille François Forget.

 

A l'heure actuelle, il n'y a aucun moyen pour parvenir à observer l'atmosphère de ces planètes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant