Une exfiltration «extrêmement compliquée»

le
0
«Bachar el-Assad n'a pas facilité» l'évacuation des deux reporters français, a relevé Nicolas Sarkozy.

Épuisée, blessée mais libre et hors de danger. Nicolas Sarkozy a quitté jeudi soir ses partenaires du Conseil européen à Bruxelles pour venir annoncer à la presse l'évacuation de Homs de la journaliste Édith Bouvier et du photographe William Daniels, collaborateurs du Figaro. «Cette fois, je peux vous confirmer que c'est officiel, elle et lui sont en sécurité», a dit le chef de l'État, allusion à sa déclaration intempestive, mardi à Montpellier. «Je viens de m'entretenir avec elle, elle est fatiguée, elle a beaucoup souffert mais elle sait qu'elle sera bientôt soignée », a déclaré le chef de l'État en remerciant «tous ceux qui ont contribué à cet heureux dénouement». Il a notamment rendu hommage aux «démocrates syriens et aux démocrates des pays voisins».

Les deux Français étaient jeudi soir hors de Syrie, en territoire libanais mais pas encore à Beyrouth, a précisé Nicolas Sarkozy. Il a ajouté que la journaliste souffrait de fractures à la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant