Une étudiante poignardée à Rennes "au nom du ramadan"

le
3
UNE ÉTUDIANTE POIGNARDÉE À RENNES
UNE ÉTUDIANTE POIGNARDÉE À RENNES

RENNES (Reuters) - Une lycéenne de 19 ans a été grièvement blessée mardi après-midi à Rennes après avoir reçu des coups de couteaux d'un déséquilibré qui aurait évoqué le ramadan pour expliquer son agression, a t-on appris auprès du parquet et du rectorat d'académie de Rennes.

L'agresseur, qui aurait de lourds antécédents psychiatriques, a été interpellé et placé sous contrainte dans un établissement hospitalier spécialisé. Il a expliqué avoir "voulu tuer au nom du Ramadan", selon le procureur de Rennes Nicolas Jacquet, cité par le quotidien Ouest-France.

Prise en charge par les pompiers aux abords de son établissement scolaire et transportée au CHU Pontchaillou pour des blessures au bras et à l'abdomen, le pronostic vital de la victime "n'est pas engagé", a indiqué le recteur d'académie Thierry Terret dans un communiqué.

La jeune femme a été agressée aux abords de son établissement scolaire près d'un arrêt d'autobus.

(Pierre-Henri Allain, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.guer il y a 6 mois

    déséquilibré ou... islamiste ?

  • bernerd il y a 6 mois

    Faudrait peut-etre arrêter la PUB à chaque attentat sinon c'est comme pour les voitures brulés chacun va chercher à devenir la vedette de son quartier. C'est à l'armée de régler le problème des combattants de l'EI puisqu'ont est en guerre. Les services spécialisés devraient nettoyez le terrain au lieu de faire la part belle aux juges et aux avocats qui cherches à ce faire un non à grand cout d'aide juridictionnel.

  • bordo il y a 6 mois

    Ça continue...