Une étude dénonce le portable au volant

le
0
L'usage du kit mains libres ne réduit pas le risque d'accident.

L'usage du téléphone au volant pourrait bien être reconsidéré. Une étude portant sur la dangerosité de cette pratique et sur les nouvelles technologies dans les voitures va être remise la semaine prochaine au gouvernement. Commandé par la Délégation interministérielle à la sécurité routière (DISR) en 2009 et réalisé par des scientifiques de l'Institut français des sciences et technologies des transports (IFSTTAR) et de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ce travail a consisté à rassembler toutes les études à travers le monde sur la question.

Dans ce rapport dont Le Figaro a pris connaissance, il apparaît que, contrairement aux idées reçues, l'usage du kit mains libres est tout aussi dangereux que le portable à l'oreille. L'attention qui est détournée dans les mêmes proportions est à l'origine de nombreux accidents corporels, de l'ordre de 10%, selon les chercheurs. Réalisé en novembre et décembre dernier pour l'Obs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant