Une équipe de réfugiés aux Jeux olympiques de Rio

le
0
La délégation d'athlètes réfugiés des Jeux olympiques de Rio.
La délégation d'athlètes réfugiés des Jeux olympiques de Rio.

« Envoyer un message d'espoir aux réfugiés. » Voilà comment le président du comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a présenté la première équipe de réfugiés de l'histoire des Jeux olympiques. Dix athlètes « de haut niveau », de différents pays et sélectionnés par l'organisme, concourront à partir du 5 août à Rio sous la bannière olympique. Ils représenteront les 60 millions de réfugiés à travers le monde, qui ont dû fuir leurs pays à cause des conflits ou des persécutions. « Ces athlètes réfugiés n'ont pas de maison, pas d'équipe, pas de drapeau, pas d'hymne national, a expliqué Thomas Bach. L'invention de cette équipe de réfugiés est un moyen de leur donner une maison au village olympique avec tous les athlètes venus du monde entier. »

Une équipe internationale

Cinq coureurs de demi-fond sud-soudanais, deux judokas congolais de RDC, un marathonien éthiopien et deux nageurs syriens ont été sélectionnés parmi quarante-trois candidats. Ces six hommes et quatre femmes défileront en avant-dernière position, lors du défilé d'ouverture des Jeux, juste devant les Brésiliens. La très jeune Syrienne Yusra Mardini, 18 ans, vise notamment le 200 mètres nage libre en natation. L'athlète avait ému le monde entier après avoir remorqué à la nage une embarcation de réfugiés dans la Méditerranée en 2015....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant