Une épouse de gendarme vend des figurines nazies sur le net

le
0
La société de vente par correspondance incriminée est basée au domicile de fonction de ce colonel. Le bureau national de vigilance contre l'antisémitisme a porté plainte.

Hitler, Göring, Rommel: un site français de vente par correspondance proposait jusqu'à jeudi soir des figurines 12 pouces de hauts dignitaires nazis. Plus choquant encore, c'est la femme d'un gendarme qui tenait ce commerce. Alerté par des internautes, le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNCVA) a porté plainte. Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Quimper auprès de la gendarmerie nationale qui a elle-même diligenté une enquête administrative contre l'officier.

Le BNVCA accuse le site - qui propose également des uniformes, des armes et des insignes évoquant le IIIe Reich - «d'apologie de criminels et d'une organisation criminelle contre l'humanité et de provocation à la discrimination nationale raciale». D'après son président, Sammy Ghozlan, cité par Libération, ce serait la première fois qu'un site vendant des objets nazis est domicilié en France.

D'après les mentions légales, la société est en effet basée à la «cité

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant