Une enquête ouverte sur la «soirée nazie» à Val-Thorens

le
0
Le député britannique conservateur Aidan Burley a été filmé début décembre dans un restaurant savoyard en compagnie de convives entonnant des chants hitlériens.

Les excuses ne suffiront pas. Le parquet d'Albertville a ouvert mercredi soir une enquête préliminaire pour faire la lumière sur la «soirée nazie» qui s'est déroulée le 3 décembre dans un restaurant de Val Thorens, en Savoie. Ce soir-là, un député britannique conservateur, Aidan Burley, a été filmé par un client du restaurant en compagnie de convives entonnant des chants hitlériens. Celui dont on fêtait l'enterrement de vie de garçon était déguisé en officier SS. Une photo, publiée dans le Daily Mail, montre ce dernier devant l'entrée du restaurant La Fondue, en train de faire le salut hitlérien, avec un brassard sur lequel figure une croix gammée.

S'il n'existe aucune loi sur le port d'emblèmes nazis au Royaume-Uni, ce n'est pas le cas en France, où l'exhibition publique de drapeaux, d'uniformes ou d'insignes nazis est passible de 1500 euros d'amende, sauf si leur utilisation est justifiée pour les besoins d'un film, d'une pièce ou d'une exposition.

Dans un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant