Une enquête ouverte pour escroquerie à l'assurance dans le Pas-de-Calais

le
0
Le parquet de Saint-Omer a ouvert samedi une enquête préliminaire après le dépôt de plaintes de deux clients d'une agence Generali à Ardres. Le montant du préjudice pourrait atteindre 3 millions d'euros.

Le parquet de Saint-Omer a ouvert une enquête préliminaire après le dépôt de plaintes vendredi de deux clients d'une agence de l'assureur italien Generali à Ardres, dans le Pas-de-Calais. Les deux plaignants s'estiment victimes d'escroquerie, a rapporté une source judiciaire.

«Deux clients sont venus déposer plainte hier (vendredi, ndlr) à la gendarmerie d'Ardres. Ils estiment avoir été victimes d'abus de confiance, avoir remis de l'argent pour le faire fructifier et que celui-ci a disparu», a indiqué le procureur de la République de Saint-Omer, Sébastien Piève, confirmant une information de La Voix du Nord .

Selon le quotidien régional, cette affaire «pourrait concerner une cinquantaine de victimes» et «le montant du préjudice pourrait s'élever à 3 millions» d'euros. «D'autres plaintes sont possibles», mais «le nombre de victimes, l'ampleur du préjudice et les responsabilités des uns et des autres restent à déterminer», a précisé le procureur. «L'a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant