Une enquête ouverte en Italie sur la manipulation de l'Euribor

le
2

ROME (Reuters) - Des magistrats italiens ont ouvert une enquête pénale sur une éventuelle manipulation du taux interbancaire de la zone euro, l'Euribor, ont annoncé vendredi deux associations de protection des consommateurs.

Cette enquête fait suite à deux plaintes déposées par ces organisations, l'Adusbef et la Federconsumatori.

Elles ont dit vendredi avoir reçu la confirmation du parquet de Trani qu'une enquête avait été ouverte.

Cette juridiction des Pouilles s'est fait une spécialité d'enquêter sur les affaires et scandales financiers.

Une source au fait du dossier a dit par la suite que cette enquête se focalisait uniquement sur des banques italiennes, ajoutant qu'aucune d'entre elles ne faisaient l'objet d'investigations particulières.

L'Euribor est établi par un panel de 43 banques, parmi lesquelles figurent les italiennes UniCredit, Intesa Sanpaolo, Banca Monte dei Paschi et UBI Banca.

Catherine Hornby et Vincenzo Damiani; Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fmaury13 le vendredi 20 juil 2012 à 11:42

    arretons la justice spectacle on veut des enquetes serieuses du temps et des peines lourdes

  • sophiatr le vendredi 20 juil 2012 à 11:15

    Signez la pétition " Mettez les banquiers derrière les barreaux. http://www.avaaz.org/fr/la_fin_de_limpunite_des_banquiers_fr/?wulTodb