Une enquête de l'IFOP offre un portrait nouveau des musulmans de France

le
0
La grande mosquée de Lyon.
La grande mosquée de Lyon.

Durant près de neuf ans, cette étude réalisée pour l’Institut Montaigne a questionné la population musulmane, souvent stigmatisée.

Commandée par l’Institut Montaigne, cette enquête de l’IFOP donne un éclairage nouveau sur la manière dont la population musulmane vit en France, au travers d’une dizaine de points : leur rapport à la religion, à la laïcité, aux lois françaises... Cette étude a été réalisée sous le contrôle d’Antoine Jardin, docteur en science politique et chercheur au CNRS, et publiée en exclusivité par le JDD, samedi 17 septembre.

Contredisant les chiffres souvent avancés, l’étude estime entre 3 et 4 millions le nombre de musulmans vivant en France. Ils représentent 5,6 % des plus de 15 ans, 10 % des moins de 25 ans. 84 % des musulmans ont aujourd’hui moins de 50 ans, rapportant l’âge moyen à 35,8 ans.

Durant neuf mois, cette population a été sondée sur ses opinions et ses pratiques. Ainsi, 80 % des pratiquants (contre 67 % des non-religieux) voudraient que leurs enfants puissent manger de la viande halal dans les cantines scolaires. Ils sont 60 % des sondés (et 37 % de non-musulmans) à estimer que les filles devraient porter le voile à l’école et au collège.

Concernant leur pratique religieuse, un tiers de la population musulmane ne se rend jamais à la mosquée, 29 % y vont hebdomadairement, et 5 % quotidiennement.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant